Qui suis-je ?

Donc vous l’aurez compris, je m’appelle Marie-Laure…
Née en juillet 1981, je suis maintenant passée dans ma petite quarantaine (si si c’est bien mieux dit comme ça hein…) et je suis très fière de pouvoir vous écrire que je suis Doula sur Bordeaux et en Gironde depuis 2021…

Un papa gendarme et une maman mère au foyer, j’ai grandi principalement dans le Sud Ouest de la France avec mes 2 sœurs ainées. Famille à 5, une enfance heureuse, que l’on pourra qualifier de « conventionnelle », j’ai vécu une éducation au rythme des préceptes de ma génération et des connaissances à disposition pour nos parents à l’époque…
De nature très curieuse et sociable, du plus loin que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé entourer et être entourée des autres, mes copains, mes amis, ma famille…

Après un parcours scolaire finalement assez classique, j’ai rapidement voulu travailler au contact des personnes et c’est dans le commerce de loisirs et de l’équipement que j’ai exercé et évolué pendant une grosse dizaine d’années, sur l’ensemble de la France.

De là un cheminement à commencer à se dessiner sur qui je voulais être, ce que je voulais faire et surtout ce que je ne voulais PLUS faire ou PLUS être… Je ne vais pas vous mentir, je n’ai pas eu de « révélation » je ne me suis pas réveillée un matin en me disant « voilà ce que je veux faire du reste de ma vie ». C’est une réflexion qui a pris du temps et qui m’a souvent demandé une patience que je n’avais pas envie d’avoir…
C’est au cours de cette période transitoire que nous avons ressenti l’envie et décidé avec ma moitié, de prendre un temps dédié pour notre couple dans le désir de fonder une famille.

Nous avons le bonheur d’avoir 2 merveilleuses pépites ! Une petite Charlotte née en 2016 et un petit Jean qui débarque compléter la famille en 2018. Et c’est lors de ma première grossesse en 2015 donc, que je découvre le monde de la périnatalité, ses merveilles mais aussi ses dualités !

Cette première maternité me permet de comprendre alors la puissance magnifique du corps féminin et de la femme dans sa globalité mais elle met également en lumière mon manque de connaissances, de soutien et d’accompagnement auquel finalement doit souvent faire face la future maman et la nouvelle maman en France.
Cette période tellement précieuse et magique se révèle alors pour moi beaucoup plus difficile que je ne l’avais imaginé et les personnes dédiées à qui je peux me confier sans filtres ni jugements finalement très rares.

Je ne m’étalerai pas en vous décrivant plus en détail ici les dogmes qu’il m’a fallu déconstruire pour réussir à déculpabiliser mon corps et mes pensées et m’autoriser à traverser la tempête d’un postpartum non préparé.
Alors oui, c’est dans le chaos de ma première maternité que j’ai compris qui je voulais être et que j’ai su ce que je voulais faire…

Être cette personne pour les autres… Devenir Doula.

Les émotions, les questionnements et les difficultés liés au désir de conception, à toute la période de grossesse, à la magie et au mystère de l’enfantement, au postpartum et au projet global de créer une fratrie, de grandir en tant que famille… autant de sujets qui font tellement échos et qui me passionnent au point de vouloir me dédier entièrement à cet accompagnent…

Je me suis donc lancé et j’ai commencé début 2021 un cursus de professionnalisation avec l’université canadienne du bien être : l’Ecole Cybèle, basée à Montréal. J’ai suivi un programme de 900 heures de cours, j’ai assisté à 8 jours de travaux en présentiel avec 6 autres Doulas sur La Rochelle et j’ai validé un stage d’accompagnement de 4 mois avec une famille bordelaise pour laquelle je suis pleine de gratitude de m’avoir fait confiance pour ce 1er accompagnement officiel…

Présentation vidéo